La scène s’est déroulée hier dimanche 23 Août 2020, à Kenosha, dans l’État du Wisconsin, au nord de Chicago.

Jacob Blake, homme noir américain, reçoit près de sept balles dans le dos, après les tirs d’un policier alors qu’il essayait de séparer une bagarre, avant que la police locale, appelée pour un “incident domestique”, n’intervienne.

Les images de vidéosurveillance montrent la victime marcher autour de sa voiture, poursuivi par des policiers, armes brandies vers l’homme noir, avant que ces derniers lui tirent dessus alors qu’il tentent de rentrer dans la voiture.

Au moins sept coups de feu sont entendus. Selon l’avocat Ben Crump, trois des fils de Jacob Blake étaient sur le siège arrière de la voiture et ont été témoins des coups de feu. Des manifestations ont aussitôt eu lieu dans les rues de la ville.

Il a été conduit à l’hôpital dans un état grave. Selon CBS, le père de la victime a déclaré que son fils était vivant et dans un état stable.

Rappelons que ce n’est pas le premier acte de violence policière vis à vis des civils noirs aux États-Unis. Nous avons encore tous en mémoire l’assassinat de George Floyd par un policier de race blanche, qui avait alors embrasé toute la toile et déclenché des manifestations et des destructions de statues d’anciens esclavagistes blancs dans tout le monde entier.

Arrestation de georges Floyd minesotta
assassinat George Floyd

Quelle leçon pour les Africains ?

Kwame Touré a déclaré un jour :

«Si un blanc veut me lyncher, c’est son problème. S’il a le pouvoir de me lyncher, c’est mon problème. Le racisme n’est pas une question d’attitude ; c’est une question de pouvoir.»

En sommes, aucune révolution ne s’est faite en prônant l’intégration à la maison de l’oppresseur. Nos grands parents se sont battus pour la décolonisation de nos pays, pas pour que leurs petits enfants se battent pour être acceptés comme citoyens dans le pays de leurs oppresseurs.

Vous n’obtiendrez jamais justice en diluant la colère noire avec les bons sentiments des blancs. La vérité est que, les noirs sont le seul peuple qui gaspille énormément d’énergie espérant être aimé au lieu de se faire respecter. Et nous le savons tous, dans un monde aussi capitaliste que le nôtre, le respect ne s’obtient qu’à travers le pouvoir économique.

1 COMMENTAIRE

  1. […] Martin Luther King a fait un rêve il y a 57 ans. Sa vision s’est matérialisée dans une certaine mesure, et même si aujourd’hui on a des textes normatifs qui prônent l’égalité des êtres humains, il faut dire que dans la pratique, leur mise en application reste mitigée. On observe çà et là des abus envers les Noirs sous le regard complice de la communauté internationale. […]

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire ici
S'il Vous plait Entrez votre nom ici