L’acteur américain Chadwick Boseman, tête d’affiche du long-métrage Black Panther (2018) des studios Marvel qui mettait en scène pour la première fois un superhéros noir, est mort d’un cancer du côlon à l’âge de 43 ans, a annoncé vendredi 28 août sa famille.

Après avoir lutté pendant quatre ans contre la maladie, Il s’est éteint à son domicile de Los Angeles, avec sa femme et ses proches à ses côté. Précise un communiqué publié sur son compte Twitter par sa famille;

Diagnostiqué d’un cancer du côlon en 2016, Chadwick Boseman n’avait jamais publiquement parlé de son état et avait continué à tourner sur les plateaux des grands films hollywoodiens tout en subissant « d’innombrables opérations et chimiothérapies », a encore précisé sa famille.

T’Challa, le rôle le plus important de sa carrière

Né en Caroline du Sud, fils d’une infirmière et d’un petit entrepreneur, Chadwick Boseman avait aussi des origines en Sierra Leone. Avec Black Panther, sorti en 2018, Boseman était devenu le premier superhéros noir à qui un film de la franchise Marvel était entièrement consacré.

Réalisé par Ryan Coogler, Black Panther avait rassemblé, outre Boseman, un casting d’acteurs noirs parmi les plus prisés de Hollywood (l’oscarisée Lupita Nyong’o, Angela Bassett, Forest Whitaker, Daniel Kaluuya) et bénéficié d’un budget de production et de promotion faramineux.

Le film Black panther avait été célébré aux États-Unis comme un moment culturel important pour avoir renversé les stéréotypes en dépeignant un pays africain prospère accueillant des réfugiés et étendant sa technologie aux nations plus pauvres.

C’est donc, une triste nouvelle pour toute la communauté noire, plus encore pour tous ceux et celle qui comme nous, ont adoré ce film, qui pour une fois mettait en avant une image positive du continent africain.

source : le monde

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire ici
S'il Vous plait Entrez votre nom ici