Pendant qu’au Cameroun, les jeunes s’intéressent aux tranches d’ananas, au Rwanda par contre, c’est tout le contraire. Conscient des enjeux auxquels le continent fait face, le gouvernement a choisi de préparer la jeunesse dès le plus jeune âge, à la création de richesses. En effet, les autorités Rwandaises ont décidé d’enseigner l’entrepreneuriat aux élèves dès le collège.

L’objectif est clair : le gouvernement vise à stimuler la créativité et l’esprit critique des futurs citoyens du Rwanda

Au lycée du district de Rwamagana, à 50 km à l’est de Kigali, l’entrepreneuriat est enseigné au même titre que la géographie ou les mathématiques. Rien d’étonnant, car depuis 2016, le programme scolaire est basé sur les compétences pratiques pour préparer les élèves du secondaire à la réalité du monde du travail et leur donner les outils pour être des « créateurs d’emploi » plutôt que des « demandeurs d’emploi ». Un concept cher au président Paul Kagame, qui a fait de l’éducation l’un des piliers de son programme de développement et de transition vers une « économie fondée sur la connaissance ».

Autre fait intéressant : les élèves du second cycle apprennent déjà à élaborer un budget prévisionnel en vue d’améliorer des produits qu’ils ont créés ou vendus depuis le début de l’année. Parallèlement au Cameroun, les élèves du secondaire, eux, étudient la victoire des États-Unis pendant la seconde guerre mondiale. Quel Paradoxe !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire ici
S'il Vous plait Entrez votre nom ici