Peut-on continuer d’affirmer que l’Afrique vivra éternellement dans une forme de colonialisme qui ne dit pas son nom? Peut-on continuer d’affirmer que l’Afrique ne regorge pas des innovateurs, chercheurs, rêveurs capables de transformer le monde ? Peut-on continuer d’affirmer que l’Afrique est le siège de toutes les malédictions du monde ? Et bien Non! Cette Afrique n’existe plus. D’ailleurs, elle n’a jamais existé !

S’il a été démontré que dans cette Afrique, des chercheurs peuvent découvrir des bio insecticides pour lutter contre le paludisme, des Hommes capables de fabriquer des voitures électriques, des bras robotiques, d’utiliser des drones dans le secteur médical, utiliser la terre pour développer une Nation, alors l’Afrique est plutôt le siège des bénédictions les plus sacrées.

Aujourd’hui l’on s’intéresse particulièrement au Gabon, pays du Président Ali Bongo Ondimba. Dans ce pays d’Afrique centrale, on découvre un homme et pas n’importe lequel. En effet, il s’agit du Dr Antoine Mfa Mezui Ingénieur Chimiste et Maître Brasseur Fondateur des MBO (Micro-Brasseries Okev), Ce jeune entrepreneur est à l’origine de la bière qui fait sensations fortes depuis peu: la Timba Beer

Composée à base de tubercule de manioc doux du Gabon, Timba Beer est commercialisée depuis 2018. Elle entre en scène et concurrencie la traditionnelle Régab la bière Gabonaise fabriquée par la SOBRAGA (Société des brasseries du Gabon)

Le but étant désormais de commercialiser la Timba beer aux-delà des frontières gabonaises comme l’avait martelé le Directeur Commercial, Arnaud Bengono Mezui :

« Notre objectif à terme est de faire fabriquer la Timba beer industriellement sous licence. La brasserie, c’est avant tout de l’agriculture. La Timba beer révolutionne la valeur commerciale et culturelle du tubercule de manioc, en apportant un nouveau visage à notre agriculture. Le manioc est la culture la plus répandue au Gabon. »

Résultat des Micro-Brasseries Okev (MBO) du Docteur Antoine Mfa Mezui, « Timba Beer » est la première bière qui soit totalement gabonaise et produite à base de tubercules de manioc doux avec une teneur d’alcool dosée à 5,5 %. Elle se déguste au Supermarché Samba, au Club Sogara et au Premium Bar à Port-Gentil ; siège des micro-brasseries Okev et, aux Terrasses de l’Hibiscus by LUXOR Lounge à Louis et au restaurant-bar le Mystic Bantu à Libreville

Publicité

Notons que récemment, le créateur de Timba beer a reçu un prix à l’occasion du programme « Challenge des 1000 Entrepreneurs » édition 2020, soutenu par l’ambassade de France au Gabon et à São Tomé et Principe, la Chambre de commerce du Gabon, la Confédération Patronale Gabonaise, le Ministre du commerce, des petites et moyennes entreprises et de l’industrie et les membres du jury Digital Africa. Aussi, la Timba Beer avait reçu le Prix de meilleur projet de transformation AAF (AFRICA AGRI FORUM) en 2019.

Force est de noter tout de même que le Dr, n’est pas à sa première réalisation en ce qui concerne la fabrication des bières artisanales. En effet, au cours de sa formation doctorale en Afrique du Sud, il avait conçu une bière de type ambrée dénommée « Tadibosch ». À côté de ça, il avait également fabriqué une bière blanche nommée J27 et une autre brune appelée Okev Beer.

Rappelons que la consommation de bière au Gabon est d’environ 123 litres par an et par personne. Le pays se situe en 2ème position dans le monde pour la consommation  d’alcool, derrière la République Tchèque.

C’est donc un marché important à saisir par les industries brassicoles locales. Car l’argent des Africains doit tourner entre les mains des Africains.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire ici
S'il Vous plait Entrez votre nom ici