Selon le porte-parole des militaires, joint au téléphone, Ismaël Wagué a confirmé ce jeudi 27 août 2020 à la Deutsche Welle, la libération de l’ex-président malien Ibrahim Boubacar Keïta. “Oui IBK est à Bamako dans un lieu sûr”, a affirmé le porte parole du CNSP.

Selon Jeune Afrique, qui cite une source proche de la famille de l’ex-président, Ibrahim Boubacar Keïta a été libéré aux alentours de 3H du matin, heure de Bamako. Il a été ramené par des éléments des forces spéciales maliennes à sa résidence de Sébénikoro, laquelle est sécurisée par la junte.

Pour rappel, IBK a été arrêté le 18 août à Bamako, et contraint à la démission par les militaires. Depuis lors La Cedeao a été en première ligne dans les négociations pour la libération de l’ancien chef de l’État malien. les présidents avaient d’ailleurs inciter les militaires à libérer IBK avant la prochaine réunion des chefs d’État de la sous-région, prévue le 28 août.

Un retour au pouvoir en vue ?

Lors des différentes visites qu’il a reçu pendant qu’il était détenu par les militaires, l’ex-président IBK avait assuré ne pas imaginer revenir au pouvoir. L’ancien président se disait même « soulagé » et affirmait qu’il était bien traité et « respecté » par les putschistes. Espérons que cette libération apaisera les tensions au mali et parviendra à stopper l’éventuelle crise économique envisagée en cas d’instabilité prolongée.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire ici
S'il Vous plait Entrez votre nom ici