Les Accords de Partenariat Économique (APE) sont des accords commerciaux visant à développer le libre échange entre l’Union Européenne (UE) et les pays dits ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique). Plus spécifiquement, ils visent la création d’une zone de libre échange entre l’Afrique et l’UE avec l’ouverture des marchés, le transfert technologique, les coopérations et partenariats internationaux.

En 2016, le Cameroun signe de manière isoléé cet accord de libre échange avec l’union européenne. En effet, il prévoit une suppression de 80% des droits de douanes pour les produits européens sur une période de 15 ans (Ramdoo, 2015) ; ce qui aura tendance à densifier l’offre des biens sur le marché camerounais.

Plusieurs économistes de haut vol avaient dénoncé à cette époque, les dangers d’un tel accord pour le Cameroun dont la production industrielle est encore très faible.

Malheureusement, à ce jour, le ministère des Finances évalue Pour l’exercice 2020 les pertes fiscales du Cameroun liées à l’Accord de Partenariat économique (APE) avec l’Union européenne autour de 14 milliards de FCFA contre 9 milliards en 2019.

Rappelons que, cette dépense fiscale était de 0,3 milliard de FCFA en 2016, année du début du démantèlement de barrières douanières par le Cameroun. Elle est passée à 1,8 milliard en 2017, puis à 4,8 milliards en 2018.

Et ce n’est pas tout, toujours selon le Ministère des finances, en raison de sa progressivité, la dépense fiscale induite de l’APE est projetée à 21 milliards en 2021 et à 27,7 milliards en 2022.

Source : Investir Au Cameroun

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire ici
S'il Vous plait Entrez votre nom ici